Accueil | Graphothérapie clinique | Journées et formations | Documents | Bibliographie | Liens | Contacts

Références bibliographiques

Par Marie-Alice Du Pasquier (AEGC, Association pour l'Enseignement de la Graphothérapie Clinique)

Ajuriaguerra J. de, Auzias M, et al (1964). L’écriture de l’enfant. L’évolution de l’écriture et ses difficultés. Neuchâtel, Delachaux et Niestlé.

Ajuriaguerra J de, Casati I, 1985, Ontogénèse des comportements de tendresse, La Psychiatrie de l’enfant, XXVIII, 2, 235-402.

Anzieu D, 1985, Le Moi peau, Dunod, Paris.

Aulagnier P, La violence de l’interprétation, 1975, Puf, Paris.

Barande I, 1968, Le vu et l’entendu dans la cure, Revue Française de Psychanalyse,1.

Barthes R, 1972, Le degré zéro de l’écriture, Seuil, Paris.

Bergès J, Bounes M, 1974, La relaxation thérapeutique chez l’enfant, Paris, Masson.

Besançon A, 1994, L’image interdite, Fayard.

Dechaud-Ferbus M, Roux M-L, Sacco F, 1994, Les destins du corps. Erès, Toulouse.

Dejours C, 1989, Recherches psychanalytiques sur le corps, Payot, Paris.

Denis P, 1992, Emprise et théorie des pulsions, Bulletin de la Société Psychanalytique de Paris, n° 23.

Diatkine R, 1984, Agression et violence, RPF, 4.

Duparc F, 1998, L’élaboration, éd. L’esprit du temps.

Du Pasquier-Grall M-A, 1990, L’évolution de l’écriture de l’enfant : point de vue clinique, Actes du colloque international du CNRS, Collège de France, Paris Mai 1988, Bibliologia, 10, Brépols- Turnhout, 249-273.

Du Pasquier M-A, 1992, L’écriture entre langage et trace, Psychologie Médicale, 24, 14.

Du Pasquier M-A, 1995, Écrire; de la trace à la lettre et de la lettre au mot, Progrès en Pédiatrie, 11, Doin éditeurs, Paris.

Du Pasquier M-A, 1995, Les dyspraxiques et l’écriture, in Lire, écrire et compter aujourd’hui, ESF, Collection: La vie de l’enfant.

Du Pasquier M-A, 1995, Les troubles de l’écriture, Nouveau Traité de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Lebovici S, Diatkine R, Soulé M.

Du Pasquier-Grall M-A, 1997, Gauchers, ne soyez plus contrariés, Hachette-Psycho.

Du Pasquier-Grall M-A, 2001, Les Gauchers, Idées reçues, editions Le Cavalier Bleu, Paris.

Du Pasquier M-A, 2002, L’enfant qui écrit mal. Ou la difficulté d’accès au symbolique interrogée à travers l’écriture. La Psychiatrie de l’enfant, vol XLV, 2, 2002.

Du Pasquier M-A, Schnaidt M, 2003, Mal écrire, une affaire d’apprentissage ? in Que nous apprennent les enfants qui n’apprennent pas ? Erès.

Du Pasquier M-A, Pélissier C, 2005, «Quand j’avais un an, elle m’a pris mon couffin» : une indication de psychothérapie psychanalytique corporelle. Revue Française de Psychanalyse, T. LXIX.

Dupeu J M, 1993, La représentance dans la clinique psychanalytique de l’enfant, in Dire : entre corps et langage, sous la direction de B. Golse, C. Bursztejn, p. 2-51.

Enriquez M, 1978, L’indicible et l’écriture, Topique n° 21, p. 47-66.

Février J. 1995, Histoire de l’écriture, Payot.

Fraenkel B, 1992, La signature. Genèse d’un signe. NRF Gallimard.

Freud S, La science des rêves.

Freud S, Le fétichisme.

Gobineau H de, Perron R, 1954, Génétique de l’écriture et étude de la personnalité, Delachaux et Niestlé, Neuchatel et Paris.

Golse B, C Bursztejn,1993, Dire : entre corps et langage, Masson.

Green A, 1983, Narcissisme de vie, narcissisme de mort, Paris, éd de Minuit.

Kreisler L, Fain M, Soulé M, 1974, L’enfant et son corps, Paris, Puf, coll. Le Fil rouge.

Lebovici S, 1994, Le processus de subjectivation, RPF, 3.

Lemaire, J G, La relaxation, 1964, Payot, Paris.

Leroi-Gouran A, 1965, Le geste et la parole, Paris, Albin Michel.

Luquet P, 1988, Langage, pensée et structure psychique, RFP, 2.

Lurçat L, 1983, Le graphisme et l’écriture chez l’enfant, Revue Française de pédagogie, n° 65.

Mac-Dougall J, 1989. Théâtres du corps, Gallimard, Paris.

Marty P, 1966, Un processus majeur de somatisation; la désorganisation, Revue Française de Psychanalyse, n° 5-6.

Marty P, Fain M, 1955, Importance du rôle de la motricité dans la relation d’objet, RFP, XIX, 1 et 2.

Misès R, 1990, Les pathologies limites de l’enfance, Paris, Puf.

M’Uzan M de, 1970, Le même et l’identique, RFP, 3.

Nicolaïdis N, 1993, La force perceptive de la représentation de la pulsion, Paris, Puf.

Pasche F, 1998, Le sens de la psychanalyse, Puf, Paris.

Perron-Borelli M., Perron R, 1987, Fantasme et action, RFP, LI, 2.

Perron R, 1985, Genèse de la personne, Puf, Paris.

Pinol-Douriez M, 1984, Bébé agi, bébé actif. L’émergence du symbole dans l’économie interactionnelle, Paris, Puf.

Pommier G, 1993, Naissance et Renaissance de l’écriture, Paris, Puf.

Roux M L, Dechaud-Ferbus M, 1993, Le corps dans la psyché, Paris, L’Harmattan.

Sirat C, Irigoin J, Poulle E, 1990, L’écriture, le cerveau, l’oeil et la main, Bibliologia 10, vol. 10, Brepols-Turnhout.

Stoloff J-C, 1997, Les pathologies de l’identification, Paris, Dunod.

Tisseron S, 1985, Tintin et le psychanalyste, Paris, Aubier-Archimbaud.

Vernant J P, 1985, Mythe et pensée chez les grecs, Paris, Éditions La Découverte, Du double à l’image, p. 323-351.

Wallon H, 1989, Les origines de la pensée chez l’enfant, Puf, Paris.

Winnicott D W, 1983, Processus de maturation chez l’enfant. Payot, Paris.

Winnicott D, 1975, Jeu et réalité, l’espace potentiel, Gallimard.


AEGC, Association pour l’Enseignement de la Graphothérapie Clinique

Centre hospitalier Sainte-Anne, Service de psychologie et de psychiatrie de l’enfant et l’adolescent
1 rue Cabanis, 75014 Paris
contact@graphotherapie.org